PSA et Opel, une association à envisager ?

psa-et-opel-une-association-a-envisager.jpg

PSA et Opel, une association à envisager ?

A noter tout d’abord qu’Opel est une filiale européenne de la firme américaine General Motors. A noter aussi que depuis 2012, le groupe PSA, incluant Peugeot, Citroën et DS, et General Motors ont déjà établi une certaine collaboration touchant 3 projets localisés en Europe.

psa.jpg

Il y a 3 ans, PSA et Opel ont déjà essayé de se rapprocher pour avoir la force de relever le défi dans le domaine de construction automobile, mais des points n’ont pas permis le rapprochement. C’est aujourd’hui que ces deux constructeurs, PSA et Opel, veulent reprendre la négociation.

Que se passe-t-il dans le secteur automobile dans le monde ?

Les grands constructeurs automobiles comme Toyota, Renault-Nissan, Volkswagen, etc. ont pu immatriculer chacun plus de 10 millions de véhicules. Tandis que PSA, à la même année en 2016, n’a immatriculé que quelques 3 millions et Opel a immatriculé 1,2 millions si on comptabilise la production de Vaux hall.

opel.jpg

Pour le cas de PSA, l’entreprise était au bord de la faillite en 2013-2014. Heureusement, le partenaire chinois Dongfeng et l’Etat français l’ont sauvée et l’ont ramenée à une situation plus attrayante dégageant un bénéfice net de plus d’un milliard d’euros en 2015. Pour le cas d’Opel, c’est une vieille entreprise de 155 ans d’âge qui a été conçue et installée à Francfort. Egalement en 2015, Opel dispose de 10 usines réparties dans 6 pays européens et employant quelques 35.600 collaborateurs. Actuellement, General Motors américain  s’écarte du capital de l’entreprise française PSA, et leur coopération se limite à des projets ponctuels.

Une coopération sérieuse envisagée entre PSA et Opel

PSA s’est fixé un objectif de devenir le numéro en Europe en rachetant  Opel. Selon le calcul, PSA et Opel détiendront au moins 16% du marché européen, car la première place est indiscutablement détenue par Volkswagen avec 24% du marché. PSA a pu prendre cette décision avec l’accord enthousiaste  de es partenaires dont l’Etat français, Dongfeug chinois et la firme Peugeot. La capacité de PSA et Opel permettrait à cette alliance de venir à la 8ème place mondiale. Il faut reconnaître que  l’association PSA et Opel est une opération complexe, ne serait-ce que le comportement des clients potentiels qui ont le choix entre la marque allemande d’Opel ou la marque française de PSA. En tout cas, des efforts d’internationalisation sont vivement attendus.