Interdiction des vitres teintées le 1er janvier 2017

interdiction-des-vitres-teintees-le-1er-janvier-2017.jpg

Selon le décret n° 2016-448 du 13 avril 2016, entré en vigueur le 01 janvier 2017 en son article 27, il est interdit d’avoir des vitres teintées sur les latérales avant d’une voiture ainsi que celles du pare-brise. Le taux minimal de transmission de lumière visible  dite TLV doit être  inférieur à 70%.  Mais est-ce ce principe ne connaisse pas d’exception ?

La règlementation routière sur l’interdiction des vitres teintées

linterdiction-des-vitres-teintees.jpg

Après étude, il se trouve qu’avoir des vitres teintées surtout surteintées avec des films accroissent le taux des accidents routiers. D’un côté, il diminue la vision du conducteur notamment la nuit. De l’autre côté, il rend difficile toute contrôle effectuée par les forces de l’ordre lors de sa circulation dans le cadre de la sécurité routière. Tel le port de ceinture, l’interdiction de téléphoner au volant. Raison pour laquelle il est interdit d’avoir des vitres teintées sur les pare-brises, les vitres du côté du chauffeur ainsi que celles du voyageur à son côté- avant. Les vitres et les lunettes se trouvant en arrière ne sont pas concernées par cette règle de vitres teintées.

L’application de l’interdiction des vitres teintées le 1er janvier 2017

vitres-teintees.jpg

En vertu du décret n° 2016-448 du 13 avril 2016 dans son article 27, l’interdiction des vitres teintées prend effet dès le 1er janvier 2017. Le taux minimal de transmission de lumière visible accordé est au moins de 70%. Dépassant ce taux de teinture, une amende de 135€ et d’un retrait de 3 points sur le permis s’appliquent au conducteur. Toutefois, certaines voitures bénéficient une dérogation à la règle de vitres teintées. Soit les voitures blindées tendant à transporter des marchandises ou des personnes pour  des motifs médicaux. Ces motifs  font l’objet d’une liste limitative tels les protoporphyries érythropoïétiques, les porphyries érythropoïétiques congénitales et les  xeroderma pigmentosum.